croisieres discount frais de dossier gratuit Paiement en 4 fois
Trouver une croisière pas cher

Préparez votre escale à Palerme

Le port de Palerme

"Palerme [...] est charmante, la ville la mieux située au monde... (dans une merveilleuse vallée entre deux mers), entre des bosquets de citronniers et des jardins d'orangers... si parfaite", Oscar WILDE.

Panorama centre ville de Palerme

Tout comme Marseille, autre ville méditerranéenne de contrastes au caractère bien trempé, Palerme a la particularité de diviser les opinions au sein des croisiéristes. Aucune de demi-mesure, soit on l'adore soit on la déteste ! Autrefois repère de la Cosa Nostra, elle réveille l'imaginaire fertile des voyageurs. C'est aujourd'hui un des ports les plus importants de l'Italie et le chef-lieu de la Sicile. Elle est bâtie au fond d'un golfe largement ouvert de la côte Nord de l'île, dans une plaine entourée d'un cirque de montagnes. Le charme de la ville tient dans la beauté de ses jardins et villas ; son intérêt réside dans les nombreux monuments comme autant de preuves intactes des civilisations successives qui ont dominé la Sicile.

Palerme est divisée en deux parties par la fameuse via Cavour qui part du fort Castello a Mare, sur le bord de la mer, et se dirige vers le Sud. A l'Est, se trouve la vieille ville, aux rues sinueuses, étroites, pittoresques, bordées de curieuses maisons et où les églises abondent.

La plus ancienne zone de Palerme est bordée par la Via Vittorio Emanuele, entre le Palais des Normands (Palazzo dei Normanni) et la Cathédrale, ses deux attractions touristiques majeures.

Avec un climat très doux en hiver, et très chaud en période estivale, c'est une escale très prisée par les compagnies de croisières.

Si vous avez la chance d'avoir réservé une cabine balcon nous vous conseillons de vous lever très tôt afin de profiter de l'approche spectaculaire des côtes Siciliennes, au relief verdoyant et montagneux. Le principal avantage de cette escale de choix, est que le quai de débarquement se situe directement dans le centre-ville. Vous vous trouvez ainsi à quelques minutes seulement à pieds du centre-ville historique et de ses nombreuses attractions touristiques. Il vous faudra avant passer la cohorte des chauffeurs de taxi qui en arrivent parfois aux mains pour s'assurer les faveurs des croisiéristes fraîchement débarqués.

Un peu d'Histoire

Panormus fut une ville phénicienne, punique et enfin romaine (253 av. J.-C.). Les Sarasins qui s'en emparèrent en 831, en firent leur capitale et un centre florissant de leur commerce. Prise par les Normands en 1072, elle atteignit une grande splendeur et, sous Frédéric II, elle devint un centre intellectuel des plus brillants où naquit la poésie vulgaire italienne. Rebelle aux princes d'Anjou en 1282 (vêpres siciliennes), la ville fut ensuite soumise aux princes d'Aragon, aux Espagnols et aux Bourbons.

Palerme a beaucoup souffert lors de la deuxième guerre mondiale ; en 1943, des bombardements aériens ont presque complètement détruits la zone du port ses quartiers contigus et gravement endommagé de nombreuses autres parties de la ville.

(c) Photo / croisieres.discount

Les meilleures attractions et excursions touristiques à faire

A voir à Palerme

Cathédrale de Palerme La cathédrale de Palerme
Adresse :Via Vittorio Emanuele, 90040 Palermo PA, Italie
Tarifs :billets d'entrée pour l'ensemble de la zone (trésor - crypte, les tombes et les toits) Adultes 7€ - Enfants 5€. Pour le trésor - la crypte et les tombes : Adultes 3€ - Enfants 1€
Horaires des visites : de 09h00 à 17h30 (pendant les mois de Novembre à Février, vous pourrez visiter la cathédrale de 09h30 à 13h00)
Site web : www.cattedrale.palermo.it
lors les célébrations les visites sont interdites

La Cathédrale, qui date du XIIe s., a été plusieurs fois remaniée jusqu'au XIXe s. La partie postérieure, avec des trois absides et deux campaniles, appartient à l'édifice primitif. La tour étrange qui s'élève de l'autre côté de la via Matteo Bonello a été refaite au XIXe s. L'intérieur, à 3 nefs, renferme de très beaux tombeaux. Dans une chapelle à droite, un coffre en argent abrite les reliques de Ste Rosalie. La crypte est intéressante. La visite sur les toits vous donnera une vue sur toute la ville à couper le souffle. C'est un spot idéal pour les amateurs de photos ! L'extérieur à l'est de la cathédrale de Palerme a conservé le caractère normand d'origine avec trois absides, des arcs en plein cintre et des parapets incurvés. Le côté sud, surplombant la place, est célèbre pour son portique gothico-catalan datant de 1453 par lequel vous pénétrez dans la cathédrale. Une de ses colonnes, possédant d'anciennes inscriptions arabes, provient d'une mosquée. Le fronton triangulaire contient une sculpture, Dieu le Père sur son trône, et au-dessus de la porte, une mosaïque de la Vierge Marie du XIIIe siècle sur fond d'or. Le clocher date du XIIe siècle mais a été reconstruit en 1840. La Loggia dell'Incoronata à gauche du fronton ouest, où les rois sont apparus à la suite de leur couronnement, a également été construite au XIIe siècle mais modifiée au XVe siècle. Vous entrez dans l'aile droite où les deux premières chapelles contiennent les tombes monumentales de la dynastie Norman-Hohenstaufen. Les quatre sarcophages sont en porphyre pourpre égyptien, procédé réservé auparavant uniquement pour les tombes des empereurs romains et byzantins.
Sur le devant gauche, se trouve celui de Frédéric II (empereur des romains), soutenu par quatre lions. Dans un sarcophage dans le mur de droite se trouve la tombe de la première femme de Frédéric II, Constance d'Aragon, fille du roi Alphonse II d'Aragon qui mourut en 1222. Le sarcophage fut ouvert en 1781, révélant la couronne intacte déposée sur son crâne plus de cinq siècles auparavant. C'est un objet émouvant, richement décoré de fils de perles et de pierres précieuses. C'est probablement avec la même coiffe que fut couronné empereur Frédéric II par le pape Honorius III en 1220 - il l'aurait placé dans la tombe de Constance r, 1222.

Quelques Photos de la cathédrale de Palerme : Photos prises par un de nos client lors d'une croisière en méditerranée en décembre 2017 à bord du MSC MERAVIGLIA (cliquez sur l'aperçu pour voir la photo en grand format).

Palais des Normands Façade arrière. Palais des Normands (Palazzo dei Normanni)
Adresse :Piazza Indipendenza, 90129 Palermo PA, Italie
Téléphone : +39 091 626 2833
Tarifs :9 € avec la chapelle Palatine, 7 € réduit, attention du samedi au lundi l'entrée passe à 11 €. La Chapelle Palatine ne peut pas se visiter le dimanche et les jours fériés de 9h45 à 11h15.
Horaires des visites : Ouverture du lundi au samedi de 8h15 à 17h (du mardi au jeudi, fermeture des appartements royaux pour activités parlementaires ; ces jours : entrée 7 €). Dimanches et jours fériés : de 8h15 à 12h15.
Temps de la visite : Environ 2 heures
Site web : fondazionefedericosecondo.it

Autrefois connu comme le Palais Royal, le Palais des Normands fut construit au neuvième siècle par les Sarasins pour leur émir, et agrandi par le roi Roger et ses successeurs, puis remanié. Cet édifice doit sa richesse à son incroyable métissage architectural et culturel à l'image de la ville. Depuis 1947, il est devenu le siège du parlement régional.
Une importante structure normande subsiste sur le front nord-est, la haute Tour Pisane. C'est la dernière des quatre tours d'origine ; à l'intérieur se trouve la chambre du roi Roger, elle est décorée de belles mosaïques du XIIe siècle.
Au-dessus, un observatoire a été construit en 1791. Vous entrez ensuite dans le Cortile Maqueda, une cour carrée construite en 1600 entourée de trois étages d'arcades aux arcs arrondis. Des marches mènent au cœur du palais, la Cappella Palatina au premier étage et les Appartamenti Reali (appartements royaux) au second étage. Ici, vous verrez la Sala di Ercole (salle d'Hercule), où se trouve aujourd'hui le Parlement sicilien, tout comme le Parlement des Barons au Moyen Age. La Sala di Ruggiero est entièrement recouverte de mosaïques représentant des scènes de chasse et d'animaux. À l'ouest du palais se dresse la Porta Nuova, la magnifique porte d'entrée construite en 1535.

L'intérieur de la chapelle, vue vers l'abside La Chapelle Palatine (Cappella Palatina)
Adresse :Piazza Indipendenza, 90134, Palerme, Sicile, Italie
Téléphone : +39 091 705 1111
Tarifs :7 €, 5 € réduit (9 €/7 € avec la visite du Palazzo dei Normanni, attention l'entrée passe à 11 € du samedi au lundi).
Horaires des visites : du lundi au samedi de 8h15 à 17h, les dimanches et jours fériés jusqu'à 13h. Fermé le 25 décembre et le 1er janvier.
si le prix vous semble élevé pour visiter une chapelle en 30 minutes, faites le tour simplement de la place forte.

Édifiée à la demande de Roger II, cette basilique à trois nefs est dédiée aux saints Pierre et Paul. Elle a été consacrée le 28 avril 1140 pour devenir l'église de la famille royale ; les mosaïques du chœur ont probablement été achevées en 1143, et celles de la nef un peu plus tard. Vers 1350, la mosaïque sur le mur ouest représentant le Christ entre Pierre et Paul a été ajoutée. Malgré tous les changements à travers les siècles, l'intérieur n'a pas perdu l'harmonie générale entre le style latin de la basilique, les mosaïques byzantines qui ornent le dôme, le transept et les absides ; et le plafond décoré avec des sculptures et des peintures de style arabe.
Il règne une semi-obscurité quasi mystique dans cette basilique à trois nefs, percée seulement par un miroitement de lumière d'or. Le plafond en bois de l'aile centrale est décoré dans le pur style arabe. Remarquez à l'extrémité ouest, à la gauche de l'entrée, un exemple de la révérence des Normands pour la royauté : la plate-forme en marbre surélevée pour le trône royal. La chaire se dresse sur des piliers finement sculptés et décorés avec raffinement, et les lutrins sont sculptés avec les symboles des apôtres Mark et John. Un grand candélabre Pascal est décoré de reliefs de fleurs et de figures, le centre représentant Christ avec le roi Roger II, le fondateur de la chapelle, agenouillé devant lui.
Mais ce sont les mosaïques qui recouvrent tous les murs intérieurs pour lesquels la Chapelle Palatine est si célèbre. Ceux de la nef reflètent les thèmes de l'Ancien Testament dans l'allée centrale et les thèmes du Nouveau Testament dans les allées latérales, en commençant par l'histoire de la Création sur le haut du mur sud de l'allée centrale et en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'au sommet du mur nord. Vous y verrez des scènes de la chute de l'homme à la construction de l'arche de Noé. Alors que les mosaïques de la nef narre une histoire continue, celles du dôme du sanctuaire se concentrent sur le Christ. Ces mosaïques datent du 18ème siècle - la différence de style et de qualité entre celles-ci et celles du 12ème siècle est flagrante.

Mozaïque byzantine église de la Martorana Sainte-Marie de l'Amiral (la Martorana)
Adresse :Piazza Bellini, 3 PALERME
Téléphone : +39 345 828 823
Tarifs :: 2 €.
Horaires des visites : du lundi au samedi de 9h30 à 13h et de 15h30 jusqu'à 17h30, dimanche et fêtes de 9h à 10h30. En été de 9h30 à 13h et de 15h30 à 18h30.
privilégiez une visite le matin pour profiter de la beauté de la lumière sur les mosaïques.

L'église de Santa Maria dell'Ammiraglio, plus communément appelée La Martorana, est surtout connue pour ses belles mosaïques du XIIe siècle.
L'église de la Martorana, fut construite vers 1443 selon les inscriptions en arabe et en grec. Elle a été fondée selon la volonté de Georges d'Antioche (1101 - 1154) un amiral né en Syrie au service de Roger II, roi de Sicile (1105-1154). Cette église byzantine est constituée de quatre colonnes supportant un dôme central, orné de mosaïques à fond d'or. Par contraste avec le style byzantin, les arcs brisés sont d'inspiration normande. Cette église a subi de nombreux changement au cours des siècles. En 1200, un narthex, un vestibule et un clocher ont été ajoutés du côté ouest, comme dans les premières églises chrétiennes. En 1433, le roi Alphonse d'Aragon donna l'église à un monastère fondé par Eloisa Martorana en 1193. Au XVIIe siècle, le narthex et l'atrium ouvert furent inclus dans la structure principale, ce qui explique sa forme irrégulière actuelle. Entre 1683 et 1686, l'abside centrale, avec ses mosaïques, fut démolie et remplacée par une plus grande salle rectangulaire. Les religieuses avaient ajouté des fresques peintes sur les murs.
Mais dans l'église byzanto-normande originelle proprement dite, les mosaïques sur les murs et la coupole ont été conservée. La décoration en tesselles (carreaux servant aux mosaïstes) fait partie des plus anciennnes de toute la Sicile (1150). Les mosaïques de la coupole se lisent par étages successifs en partant du sommet. Le point central se situe au sommet du dôme avec une représentation du Christ Pantocrator accompagné d'une inscription en grecque "Je suis la lumière du monde. " Plus bas, il est entouré des quatre archanges : trois originaux (Gabriel, Michel et Raphael) et un apocryphe (Uriel). Puis, sur le tambour se trouvent les huit apôtres non-évangélistes. À l'étage inférieur, dans des niches lumineuses se trouvent les quatre évangélistes Marc, Matthieu, Jean et Luc. A la base de la coupole une inscription en arabe, langue maternelle de Georges d'Antioche a été peinte.

Métopes du temple C de Sélinonte Musée archéologique régional Antonio-Salinas
Adresse :Piazza Olivella, 24, 90133 Palermo PA, Italie
Téléphone : +39 091 611 6805
Tarifs :: 6 €.
Horaires des visites : mar.-ven. 9h30-13h30, 14h30-17h30, w.-end et . Fériés 9h30-13h30
Site web : regione.sicilia.it/beniculturali/salinas/
fermé partiellement pour travaux.

L'incroyable collection d'antiquités du Museo Archeologico de Palerme est l'une des plus belles d'Italie et comprend des trouvailles de renommée mondiale. Dans le petit cloître du XVIIe siècle, on trouve des objets égyptiens et phéniciens, dont la pierre de Palerme, dont l'inscription hiéroglyphique comprend une liste des pharaons égyptiens de l'ancien empire (3238-2990 avant J.-C.). Au rez-de-chaussée se trouvent également la décoration en terre cuite du temple de Sélinonte et la pièce incontestablement la plus importante, avec des sculptures primitives et classiques des temples de Selinunte. Les pièces les plus anciennes de la salle Sélinonte sont à droite : les quatre Salinas métopes (panneaux de frise) datant d'environ 575 av. J.-C., représentant les dieux de Delphes (Artémis, Leto, Apollon), un sphinx, l'Enlèvement d'Europe, Hercule et le Taureau. Sur le mur de gauche vous admirerez trois métopes représentant le char à quatre chevaux d'Apollon, Persée terrassant la Méduse, et Hercule et les Kerkopes. Le mur arrière comprend une reconstruction de certaines parties de la frise de Pronaos, un exemple de l'art de Sélinonte à son apogée (470-460 av. J.-C.), et au centre se trouve l'éphèbe de bronze de Sélinonte. Les pièces étrusques les plus importantes de Chiusi sont les pierres tombales avec des scènes de banquets et des danses de mort (530-480 av. J.-C.) ainsi qu'une statue du dieu Canopus du VIe siècle av. J.C. A l'étage suivant, le département de poterie contient des statuettes votives en terre cuite de Sélinonte, et des bronzes de civilisations étrusques, grecques et romaines. Remarquez surtout les miroirs étrusques et le grand spectre de Mercure. Vous y trouverez également des sculptures de marbre grec avec des reliefs néo-attiques. Les sculptures romaines comprennent quelques portraits importants, et il y a également une mosaïque romaine de Lilybaeum représentant les quatre saisons. Si vous avez encore suffisamment d'énergie pour le troisième étage, vous y trouverez des objets en pierre préhistoriques provenant des grottes de Lévanzo et d'Addaura ; des pièces de l'âge du cuivre en Sicile occidentale ; et des céramiques grecques comprenant des vases d'origine corinthienne, ionienne, spartiate, attique, étrusque et italique. Les décorations murales d'une maison à Solunto valent le détour, tout comme les mosaïques de Palerme et de ses environs.
© photo Bernhard J. Scheuvens aka Bjs - wikimedia.org

Momie de la petite Rosalia Lombardo Les catacombes capucines de Palerme (Catacombe dei Cappuccini)
Adresse :Piazza Cappuccini, 1, 90129 Palermo PA, Italie
Téléphone : +39 091 652 7389
Tarifs :: 3 €.
Horaires des visites : tous les jours de 9h à 13h et de 15h à 18h (de fin octobre à fin Mars, fermeture le dimanche après-midi).
Site web : palermocatacombs.com/
COUP DE FRISSON GARANTI AU CŒUR DE LA SICILE !

De loin, l'attraction la plus étrange de Palerme, mais l'une des plus populaires, est l'abbaye des Capucins, connue pour ses catacombes. Ces passages souterrains ont été taillés dans la roche volcanique après 1599 et utilisés comme lieux de sépulture jusqu'en 1881. À l'intérieur, vous serez saisi à froid par la scène macabre d'une collection impressionnante de 8000 cadavres momifiés plus ou moins conservés dans le temps, classés par sexe et rang social, couchés dans les couloirs ou nichés dans les murs.
Les vêtements qu'ils portent peuvent paraître récents, car jusqu'à il y a quelques années, les momies recevaient régulièrement des vêtements neufs de leurs proches. Les corps ont d'abord été déposés dans le colatoio, un petit séchoir hermétique, et après huit mois, ils ont été lavés au vinaigre, habillés et placés dans les niches dans les murs ou dans des cercueils ouverts.
Parmi les nombreuses personnes inhumées, la plus célèbre est dans aucun doute une petite fille prénommée Rosalia Lombardo qui a succombé à une pneumonie dans les années 1920. Elle doit sa célébrité post-mortem à l'incroyable état de conservation de son corps. A tel point, qu'on la surnomme encore aujourd'hui " la beauté endormie ". L'impressionnant résultat de cette momification est l'œuvre d'Alfredo Salafiac connu pour être le meilleur embaumeur de son époque. La spécificité incroyable de cette momification tient au fait que contrairement aux autres, la petite fille n'a pas été vidée de ses organes. Ces derniers sont toujours préservés en parfait état !
N'envisagez pas de prendre des photos pour étonner vos amis, car les photos sont strictement interdites à l'intérieur des catacombes.

Triomphe de la mort, 600 x 642 cm. Palais Abatellis (Palazzo Abatellis) et la Galleria Regionale della Sicilia
Adresse :Via Alloro, 4, 90133, Palerme, Sicile, Italie
Téléphone : +39 091 623 0011
Tarifs :: 8€ tarifs réduits 4€.
Horaires des visites : Ouvert du mardi au vendredi de 9h à 19h. Samedi et dimanche, de 9h à 13h30.
Site web : regione.sicilia.it/beniculturali/palazzoabatellis
arrêt obligatoire pour les amateurs de peinture !

Le Palais Abatellis (Palazzo Abatellis) également connu sous le nom de palais Patella a été construit par Matteo Carnelivari en 1490, pour le compte de Francesco Abatellis, un haut dignitaire placé à la cour du roi Ferdinand d'Espagne. Il a servi de prieuré du début du XVIe au milieu du XIXe siècle et abrite aujourd'hui la galerie d'art régionale. Ce bâtiment carré possède une porte richement décorée et une cour intérieure avec une loggia de deux étages.
Parmi les très nombreux trésors conservés ici, le chef d'œuvre est sans aucun doute "Le Triomphe de la Mort". Cette fresque anonyme peinte au début du XVème siècle se trouve dans l'ancienne chapelle du palais. Parmi les maîtres siciliens du XVe siècle, on peut citer les œuvres d'Antonello da Messina: trois plaques représentant les pères de l'église Augustine, Grégoire et Hieronymus, mais surtout l'Annonciation de Notre-Dame de 1474 en forme de portrait. Les œuvres des maîtres flamands incluent le 1510 Triptychon de Malvagna de Jan Gossaert.
Parmi les nombreuses sculptures, il convient de citer le buste d'Eléonore d'Aragon, de Francesco Laurana (fin XVème), la "Madonna del Latte", de Domenico Gagini (XVème), et la Vierge du Bon Repos, d'Antonello Gagini. A noter également les sculptures sur bois, dont le magnifique triptyque du couronnement de la vierge Marie, d'un auteur anonyme du XVème siècle. Ainsi que des céramiques maures du XIIIe et XVIe siècle et les parties d'un plafond en bois de la seconde moitié du XIVe siècle, retirées du Palazzo Chiaramonte.

Place des Quattro Canti Le carrefour des Quattro Canti
Visite gratuite
Adresse :Corso Vittorio Emanuelle | Via Maqueda, 90100, Palerme, Sicile, Italie
Site web : palermoviva.it/una-via-al-giorno-piazza-villena-i-quattro-canti/

Cette place circulaire a été aménagée entre 1608 et 1620 par l'architecte romain Giulio Lasso. Elle se situe à la jonction des deux rues principales de Palerme à cette époque: Cassarò (maintenant connu sous le nom de Vittorio Emanuele), qui mène du palais normand au port, et Via Nuova, plus tard rebaptisée Maqueda.
Elle est aujourd'hui considérée comme le centre de la ville historique.
Lasso a conçu le carrefour des "Quattro Canti" (littéralement les quatre chants) avec des façades concaves sur chacun de ses quatre coins. A leur base, il fit construire des fontaines, surplombés de sculptures symbolisant les Quatre Saisons. A l'étage supérieur siègent les statues des quatre rois espagnols depuis 1516. Sur le dernier étage se trouvent quatre saintes patronnes.
Bien cachée derrière l'un des coins, se situe l'église de San Giuseppe dei Teatini, une grande église de style baroque construite entre 1612 et 1645. Vous trouverez l'entrée sur la Via Vittorio Emanuele. L'intérieur, orné de nombreuses fresques, offre un bel ensemble décoratif. Il est formé de trous nefs, avec une coupole centrale supportée par 8 colonnes colossales monolithes.

Place Pretoria La piazza Pretoria
Visite gratuite
Le point photo à ne pas manquer !
À quelques mètres du Quattro Canti se cache la Piazza Pretoria, également connu comme la piazza Vergogna (la place de la honte). Au centre de cette place magnifique et très lumineuse place magnifique très lumineuse se dresse une spectaculaire fontaine ornée d'une succession de seize statues nues de nymphes, humains, sirènes et satyres. Rebaptisée " la Fontaine de la Honte ", à cause de la nudité des statues masculines, cette fontaine était initialement destinée au palais de San Clemente (it) à Florence. Conçue pour un lieu ouvert, de nombreux édifices ont dû être démolis et la fontaine a été réadaptée au site avec l'ajout de nouvelles pièces. Tout autour de la fontaine, sur la place se trouve le Palais Prétorien (Palazzo Pretorio, siège de la mairie) construit au XIVe siècle et restauré au XIXe siècle, l'église Sainte-Catherine (fin XVIe), et deux palais seigneuriaux : Palazzo Bonocore et Palazzo Bordonaro. Sachez qu'il est possible de visiter les salles magnifiques du Palazzo Pretorio situé au premier étage de la mairie ! Vous aurez d'ailleurs un point de vue plongeant remarquable sur la Martorana !

San Giovanni degli Eremiti, coupoles arabes L'église San Jean des Ermites (San Giovanni degli Eremiti)
Adresse :Via dei Benedettini, 20, 90134 Palerme, Sicile, Italie
Téléphone : +39 091 651 5019
Tarifs :: 6€ (Tarif réduit : 3€)
Horaires des visites : Du lundi au samedi de 9.00 à 19.00, les dimanches et jours fériés de 9.00 à 13.30
Site web : sicilia.it
un des monuments les plus emblématiques de Palerme !

San Giovanni degli Eremeti, élevé par Roger II en 1132, probablement en utilisant une ancienne mosquée, est un des monuments les plus curieux de Palerme, pas sa couleur et sa poésie. Située dans le centre historique de Palerme, à proximité du Palais des Normands, il s'agissait d'une chapelle dédiée au deuil des dignitaires de la cour. Elle comporte un petit cloître plus récent envahi par la végétation et les fleurs ; formant un tableau charmant et pittoresque. C'est un endroit idyllique, parfait pour se détendre, et peut-être mieux saisir les vagues des différents peuples qui ont envahi Palerme.
La forme de l'église carrée (représentant la terre) et surmontée de cinq dômes (représentant le ciel) est typique de la culture islamique dans l'Empire byzantin. L'intérieur est assez austère, dépourvu de l'ostentatoire décoration que l'on peut trouver dans d'autres églises de la ville. On peut encore admirer néanmoins quelques vestiges du monastère comme les restes d'un puits arabe dans la cour.
© photo Bjs - wikimedia.org

église de San Cataldo de style byzantin L'église de San Cataldo
Adresse :Piazza Bellini, 90134 Palerme, Sicile, Italie
Tarifs :: 2,50 €. Réduit : 1,50 €
Horaires des visites : tous les jours de 9h30 à 12h30 et de 15h à 18h.
Site web : diocesipa.it

San Cataldo, est une église normande du XIIe s, voisine de la Martorana. Intelligement restaurée, elle a beaucoup de caractère. Elle se distingue par son dôme rouge vif. C'est un des meilleurs exemples d'architecture arabo-normande de la ville. Elle fut fondée par Maio de Bari. Lorsque Guillaume Ier succéda à son père en 1154, il nomma Maio de Bari Emir des emirs (Grand Amiral) de Sicile. Maio dédia son église à un saint de sa patrie, Mgr Cataldo de Trani. C'est une église à trois nefs, dont la nef centrale est surplombée par trois dômes de style arabe. L'intérieur est néanmoins assez austère.

Église du Saint-Esprit de Palerme. Église du Saint-Esprit (Santo Spirito di Palermo)
Visite gratuite
Adresse :Via Santo Spirito, 90139, Palerme, Sicile, Italie
Téléphone : +39 091 422691
Horaires des visites : visites autorisées tous les jours de 9.00 à 12.00

L'église de Santo Spirito de style arabo-normand est également connue sous le nom de Chiesa del Vespro ou " Église des Vêpres ", faisant ainsi référence à un sombre moment de l'histoire de Palerme, à savoir le fameux massacre des Vêpres siciliennes qui marqua la fin de l'occupation française depuis 1266. C'est en effet en face de cette église le 31 mars 1982 que débuta une véritable chasse à l'homme contre les français, suite aux insultes proférées par un français à une sicilienne. Soutenu par la noblesse local et Pierre III d'Aragon, le soulèvement populaire qui s'en suivit mis le feu aux poudres dans toute la Sicile, et les français furent assassinés ou expulsés par les conquérants aragonais. C'est cet événement qui a inspiré l'opéra de Verdi du même nom. L'église a été construite en 1173-78 à l'extérieur des murs de la ville à l'époque. Au fil des années, elle fut fréquemment modifiée, surtout lorsque le vice-roi Domenico Caracciolo fit abattre l'abbaye en 1782 pour faire place au nouveau cimetière de Sant'Orsola. Ce n'est qu'en 1882, lors du 600e anniversaire des Vêpres siciliennes, qu'elle fut restaurée dans sa forme originelle. Le côté nord est d'une couleur impressionnante, tout comme le côté est avec les arcs croisés de ses trois absides. L'intérieur, avec un grand chœur et deux rangées de piliers ronds soutenant les arcades gothiques, reflète la rigueur de l'ordre cistercien.
© photo Enzian44 - wikipedia.org

Entrée du Teatro Massimo Vittorio Emanuele Le Teatro Massimo Vittorio Emanuele
Adresse :Piazza Verdi, 90138, Palerme, Sicile, Italie
Téléphone : +39 091 605 3521
Tarifs : Le billet s'achète dans la librairie sur le côté gauche du théâtre. 8 € par personne (tarif réduit : 5 €).
Horaires des visites : Visite guidée de 30 minutes (disponible en français) tous les jours de 9h30 à 18h.
Site web : teatromassimo.it

Le magnifique opéra de Palerme, le Teatro Massimo, est le plus grand opéra du pays. C'est un point de repère important dans le centre historique de Palerme, avec son imposant escalier situé à l'entrée. Le Teatro Massimo a été construit à la fin des années 1800, inauguré en 1897 avec une représentation de "Falstaff" de Giuseppe Verdi. Le plan initial prévoyait des places assises pour 3 000 spectateurs, mais le théâtre en abrite 1 350 aujourd'hui. Il comporte sept étages dont une loge royale qu'il est possible de réserver à la dernière minute aujourd'hui pour les plus chanceux. L'opéra de Palerme se classe au troisième rang des plus grand opéras en Europe. Son acoustique est incroyable et des ouvertures sur son dôme datant de l'époque permettent une aération et une climatisation naturelles des lieux. L'opéra est ouvert aux visites toute l'année. Renseignez-vous à la librairie qui se situe à l'extérieur en bas sur le côté gauche de l'escalier principal. Vous pourrez y réserver des visites en français pour découvrir les secrets de la légende du fantôme de l'opéra qui provoque des chutes sur l'une des marches de l'escalier intérieure. Ou pour découvrir la salle des secrets et son étonnante acoustique.
Placez-vous au centre de cette pièce et testez y votre écho qui raisonnera dans chaque recoin de cette édifice ovale. Les hauts dignitaires de l'époque, pendant les entractes, y échangeaient en toute tranquillité leur secrets étouffés par le brouhaha incessant et accentué par la parfaite acoustique du lieu !

Quelques Photos du Teatro Massimo de Palerme : Photos prises par un de nos client lors d'une croisière en méditerranée en décembre 2017 à bord du MSC MERAVIGLIA (cliquez sur l'aperçu pour voir la photo en grand format).

Palermo, Palazzo Chiaramonte-Steri. Palais Chiaramonte Steri (Palazzo Chiaramonte)
Adresse :Piazza Marina, 61, 90133 Palerme, Sicile, Italie
Tarifs : 5 € (tarif réduit 3€). Billet couplé avec le Museo Internazionale delle Marionette "A.Pasqualino" 8€ (tarif réduit 4€)
Horaires des visites : Ouvert du mardi au samedi de 9h à 13h et de 14h30 à 18h30, le dimanche de 10h à 14h
Site web : provincia.palermo.it

Ce palais a été construit par la puissante famille Chiaramonte d'Agrigente au XIVe siècle, à son apogée. Les travaux ont commencé en 1307 et se sont poursuivis jusqu'en 1380, mais le deuxième étage n'a jamais été achevé. Ses puissantes et imposantes murailles justifie son nom Steri (" palais fortifié "). En 1396, Andrea Chiaramonte le dernier des Chiarmonté fut décapité publiquement devant son palais parce qu'il s'était insurgé contre le roi. Le palais a servi aussitôt de résidence du vice-roi entre 1468 et 1517, puis comme siège de l'Inquisition vers 1600, et comme palais de justice de 1799. De nos jours, c'est aussi siège du rectorat de Palerme. Le bâtiment en bloc massif avec quatre ailes autour d'une cour intérieure carrée est maintenant un musée. Le premier étage possède de belles fenêtres avec des arcades à colonnes ; le plafond en caissons en bois d'inspiration arabe de la Sala Magna (Grand Salon) est remarquable.
© photo Palickap - wikimedia.org

Parc FORO Foro Italico
Visite gratuite
Adresse :Foro Italico Umberto I, 90133 Palerme, Sicile, Italie
Le long du front de mer à l'est et au sud-est de la Porta Felice s'étend le Foro Umberto I, un large boulevard avec une vue magnifique sur la baie de Palerme. Durant les soirées chaudes, il semble que la moitié de Palerme profite d'une promenade rafraîchissante dans ces lieux. À l'extrémité sud du Foro Umberto I se trouve le magnifique parc de la Villa Giulia, également connu sous le nom de La Flora, aménagé en 1777. À l'ouest, le Jardin Botanique (Orto Botanico) possède une magnifique variété de plantes, dont des cocotiers, des bananiers et de belles plantations de bambous et de papyrus. Le jardin, l'un des plus importants d'Europe, s'étend sur 11 hectares. Entre ses massifs et ses serres coexistent plus de 12 000 espèces de plantes du monde entier.
© photo Dedda71 - wikimedia.org

Préparer votre escale

Comment visiter Palerme ?

A pied : il est tout à fait possible de visiter le centre-ville de Palerme à pied depuis votre bateau de croisière. Il vous faudra seulement moins d'une vingtaine de minutes pour rejoindre le point central du vieux Palerme et le Teatro Massimo Vittorio Emanuele, qui sera votre meilleur repère dans la ville.

Bus touristique (City Sightseeing) : le meilleur moyen de visiter le plus grand nombre d'attractions disséminées dans toute la ville. Ce dernier effectue le tour de la ville en 60 minutes. Un des arrêts se trouve à moins de 200 mètres du navire, visible depuis le pont supérieur ! C'est dire si le bateau accoste littéralement dans le centre-ville !
Tarifs : 10€ / pers.

- Ligne A :

  • Teatro Politeama
  • Teatro Massimo
  • Quattro Canti
  • Palazzo Steri
  • Orto Botanico
  • Stazione Centrale
  • Palazzo Reale
  • Cattedrale

2 autres lignes sont à votre disposition, la ligne B dont le trajet se situe à l'ouest de la ville et la ligne Palermo Mondello qui vous conduira comme son nom l'indique à l'ancien village de pêcheurs de Mondello à 30 minutes environ en bus du port de Palerme. Le principal intérêt de Mondello est la magnifique vue sur la baie est sa plage, noir de monde en été.
voici le plan de circulation des bus touristiques, qui vous permettra d'un seul coup d'œil de voir l'ensemble des spots touristiques de Palerme : cliquer-ici pour télécharger le plan touristique de Palerme


Offices de tourisme

Pour toutes informations touristiques complémentaires vous pouvez vous adresser à l'un des bureaux d'informations touristiques de la ville :

  • Kiosque, Office de Tourisme
    Piazza Bellini, Palerme
  • Office de Tourisme
    Via Principe di Belmonte, 92, Palerme
    Tel. +39 091 585 172
  • Office de Tourisme de l'aéroport
    Visites - Points d'intérêt, Office de tourisme
    Tel. +39 091 591 698

Déposer un avis sur votre escale à Palerme

Laisser un commentaire :
Pourquoi réserver chez nous ?
Frais de dossier
GRATUIT
Des Prix bas
Garantis
Des promotions
exclusives
Assurance
Annulation
Paiement sécurisé
en 4 fois
A votre écoute
7jours/7jours